featured Post | article en vedette

Entrevue avec une artiste : Lois Siegel

LSeigel_Accoladebanner

Depuis quelques décennies, Lois Siegel, artiste pluridisciplinaire, fait sa marque comme cinéaste, régisseuse de distribution, auteure, photographe, enseignante et musicienne. Sa passion pour la photographie l’entraîne vers une grande diversité de sujets, y compris les artistes de renommée internationale. Du 23 avril au 25 mai, Lois expose une série de portraits de ces artistes en pleine exécution, sur scène ou dans leur studio, ou en train de diriger d’autres artistes. Pour la rencontrer et voir comment ses œuvres racontent une histoire, comme un film, il suffit d’assister au vernissage du dimanche 24 mai, de 13 h à 15 h, à la galerie AOE. Et voici quelques mots de Lois sur Les Arts.

bernardsmallworkshopweb

Bernard Walke, archetier, 2009. Photo par Lois Siegel.

Pouvez-vous me parler un peu de l’idée de départ de cette exposition intitulée Les Arts? Y a-t-il un thème particulier? Un message à transmettre?

J’aime photographier les artistes au travail. Bon nombre des photographies de l’exposition représentent des artistes sur scène ou dans leur studio, et d’autres qui dirigent d’autres artistes, comme pour un film. J’ai photographié des peintres, des danseurs, des musiciens, des artistes en effets spéciaux, des acteurs, des photographes, des écrivains, des archetiers, des magiciens, des réalisateurs, des animateurs, des cascadeurs… Toutes les catégories de personnes créatives.

D’où est venue cette envie de vous concentrer sur les artistes, pour cette série?

Je photographie des artistes depuis des décennies. Je photographie régulièrement le Canadian Grand Masters Fiddling Championship [championnat canadien des grands violoneux] et les Ottawa Valley Country Music Hall of Fame Awards [prix du temple de la renommée de la musique country de la vallée de l’Outaouais]. Mais aussi des artistes individuels. C’est en arrivant de Montréal à Ottawa que j’ai commencé à photographier les artistes locaux.

Votre expérience du photojournalisme a-t-elle eu une incidence sur cette série?

Romankroitor1smallweb

Roman Kroitor, coïnventeur du système IMAX, 2010. Photo par Lois Siegel.

J’ai commencé à photographier quand j’étais étudiante. Je me suis spécialisée en journalisme à l’Université de l’État d’Ohio, à Athens. Le programme imposait un cours de photographie. J’ai adoré. J’ai choisi de photographier des gens. J’ai aussi été journaliste à l’Ohio University Post. J’ai écrit entre autres un article sur David Hostetler, un sculpteur, et je l’ai photographié. Ça m’a valu le deuxième prix de l’Ohio College Newspaper Association pour un article de fond. J’ai ensuite vendu l’article à l’Akron Beacon Journal. Cette même année, j’ai photographié Yousuf Karsh en visite sur le campus. C’est ce qui a tout déclenché. À Montréal, j’ai continué de photographier toutes les catégories d’artistes. À Ottawa, j’ai travaillé pour l’Ottawa Citizen et l’Ottawa Business Journal. Je suis maintenant photographe pigiste.

Avez-vous toujours été intéressée par le portrait?

Je suis photographe de célébrités. J’ai une collection de plus de 400 photographies appelée Stars. J’ai photographié des réalisateurs de films, des producteurs et des acteurs au Festival des films du monde de Montréal pendant de nombreuses années quand je travaillais pour Cinéma Canada comme auteure-photographe.

Selon vous, qu’est-ce qu’une photo révèle des gens que vous photographiez?

Mes photographies montrent l’intensité de leur travail, leur expression quand ils réfléchissent ou simplement le plaisir qu’ils éprouvent à faire ce qu’ils font.

Pouvez-vous décrire le travail que vous faites une fois les photos prises? Avez-vous un processus créatif particulier?

Je prends une grande quantité de photos au cours d’une séance, mais on ne sait jamais lesquelles vont être les meilleures avant de tout regarder. À l’époque du 35 mm et du noir et blanc, je regardais les clichés à la loupe sur une bande-témoin. Une bonne photo procure une bonne sensation. Avec la photo numérique, c’est la même chose, mais le moment de vérité se passe devant l’ordinateur, quand vous regardez les images agrandies, pour voir si ça va. Le choix est toujours affaire d’intuition. Puis il y a le recadrage, les retouches, le travail sur l’intensité de la photo.

Où trouvez-vous l’inspiration? Y a-t-il quelque référence artistique ou quelque lieu par lesquels vous êtes toujours attirée?

Je regarde sans cesse des photographies. Je compulse des livres à la Bibliothèque publique d’Ottawa et à la bibliothèque de l’Université d’Ottawa. J’étudie ce que les autres font. Je demande aux bibliothécaires d’acheter les ouvrages que j’aimerais voir. Je regarde des journaux pour voir comment travaillent les journalistes. Actuellement, j’étudie tous les livres de photographie d’Eve Arnold. Quand j’étais étudiante, j’ai travaillé comme rédactrice adjointe au Mundus Artium: A Journal of International Literature and the Arts [un magazine de littérature et d’art]. L’un des numéros était consacré à la photographie. Mon travail consistait à chercher des photographes dans le monde entier. J’ai communiqué avec tous les photographes célèbres que je pouvais trouver et d’autres, moins connus. Nous avons réuni des œuvres de William G. Larson, des États‑Unis, d’Eikoh Hosoe, du Japon, et de Waclaw Nowak, de Pologne.

Que souhaitez-vous que les visiteurs de la galerie AOE retiennent de votre exposition?

J’espère que les gens comprendront ce que la créativité exige de détermination et de persévérance. Les photographies de l’exposition présentent des gens qui ont consacré leur vie à l’art. C’est ce qui les captive; ce qui les stimule. D’ailleurs, j’écris un paragraphe sur chaque personne que je photographie pour que le public la comprenne un peu mieux.

Exposition à la galerie d’art AOELes Arts, par Lois Siegel, photographe
Du 23 avril au 25 mai 2015
Rencontrez l’artsite le 24 mai 2015, de 13 à 15h
Centre des arts Shenkman

 

Thanks for sharing / Merci d’avoir partagé!

About The Author / À propos de l’auteur


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *