Art Place

Entretien avec Alicia Borisonik

Alicia Borisonik

Au sujet de l’artiste : Alicia Borisonik

Comment vous décririez-vous en tant qu’artiste?

En tant qu’immigrante, je sais que mon pays d’origine, mes traditions, mes amis, ma famille et ma culture me manqueront toujours. J’ai le sentiment que grâce à ma musique, je réussis à créer une ambiance qui ressemble à un retour à la maison, une ambiance joyeuse et mélancolique. Le processus de composition me place dans une position privilégiée qui me permet d’acquérir une meilleure compréhension de moi-même. Lorsque je compose, je tisse des liens avec mon passé, et ce, tout en reconnaissant mon présent.

Qu’est-ce qui vous a inspirée à poursuivre une carrière dans le domaine des arts? 

Rien ne m’a vraiment poussé vers les arts. Je ne fais que suivre un moyen d’expression que j’ai découvert grâce à la musique et la composition. S’il y a une chose qui m’a motivé, c’était le désir d’exprimer des émotions que je ressentais depuis que j’étais petite et que je ne réussissais pas à exprimer avec des mots. La musique, le timbre et les harmonies sont devenus les outils de ma vie.

Quels sont les thèmes récurrents dans votre pratique artistique?

Lorsque je compose ma musique, je tisse des liens avec mon passé et en même temps je reconnais mon présent. J’ai le sentiment que ma musique crée une ambiance, comme si je retournais à la maison, une ambiance qui est à la fois joyeuse et mélancolique. Mes retours à la maison – qu’il s’agisse de l’Argentine ou du Canada – seront toujours caractérisés par ces deux émotions. En fait, ma musique et mes paroles sont une tentative de représenter et d’exprimer mon passé et mon présent, la joie et la mélancolie, les bonnes choses et les mauvaises, ce qui est beau et ce qui est laid. Elles parlent de la folie, des mystères et du chaos que l’on retrouve dans les grandes villes, la routine et la misère du vécu de certains, mais également le bonheur, l’amour et l’espoir par rapport à l’avenir qui existent aux côtés et même au sein de ces mêmes personnes.

Quelles sont vos influences les plus importantes?

Les plus importantes influences dans ma musique sont le tango, le jazz et la musique folklorique contemporaine d’Argentine.

Quelle expérience avez-vous en ce qui a trait aux projets artistiques engagés, qui touchent à des questions sociales?

J’ai un organisme qui s’appelle World Folk Music Ottawa et nous amenons toutes sortes de projets musicaux (concerts, ateliers et cours de musique, etc.) à des communautés à faible revenu et à de nouveaux immigrants. Je possède également une vaste expérience de travail dans des écoles et des communautés à l’extérieur d’Ottawa. Mon travail à titre de professeure de musique et musicienne m’amène constamment à traiter des questions sociales.

Qu’avez-vous acquis grâce à votre expérience?

J’ai acquis une meilleure compréhension de l’incroyable puissance de la musique pour ouvrir des voies de communication et d’expression pour des gens qui, autrement, n’auraient pas l’occasion de s’exprimer.

Pour en savoir plus à propos de Alicia Borisonik

Thanks for sharing / Merci d’avoir partagé!

About The Author / À propos de l’auteur


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *