Art Place

Entretien avec Laura Astwood – Ottawa Stilt Union

StiltUnion_Photo

Au sujet de l’artiste: Laura Astwood de Ottawa Stilt Union

Comment vous décririez-vous en tant qu’artiste?

En tant que compagnie, nous sommes ludiques, fantaisistes et nous aimons créer des œuvres multi-sensorielles qui nous amènent à nous engager physiquement et socialement.

Qu’est-ce qui vous a inspirés à poursuivre une carrière dans le domaine des arts? 

Nous avons tous des raisons différentes qui nous ont incités à faire carrière dans le domaine des arts. Initialement, nous voulions former une compagnie pour créer des performances comprenant de la marche sur des échasses. Il s’agissait d’un nouveau concept à Ottawa à cette époque et c’est une activité qui nous apporte beaucoup de joie.

Quels sont certains des thèmes récurrents dans votre pratique artistique?

La nature/l’écologie; les créatures magiques; chanter a cappella; la combinaison de récits intimes et d’action spectaculaire; et des fantaisies.

Quelles sont vos plus importantes influences?

Nos influences sont : des contes folkloriques et des chansons issus de nombreuses cultures différentes à travers le monde; le cirque; les changements climatiques.

Quelle expérience avez-vous en ce qui a trait aux projets artistiques engagés, qui touchent à des questions sociales?

Nous avons obtenu une subvention de la Ville d’Ottawa pour présenter notre spectacle La Toilette dans des communautés défavorisées. Ce qui a mené à notre implication dans la communauté d’Overbrook, où nous avons offert des ateliers, organisé des séances d’essais pour les gens qui voulaient marcher sur des échasses, recueilli des histoires, et effectué un projet de six semaines avec le Club garçons et filles d’Ottawa.

Qu’avez-vous acquis grâce à votre expérience?

Une toute nouvelle perspective concernant la place qu’occupent les arts dans la société. Nous avons entendu des histoires captivantes, puissantes et inspirantes. Nous avons vu des enfants et des adultes découvrir avec plaisir ce qu’est le théâtre, acquérir de nouvelles habiletés et élargir leur conception de ce qui est possible.

Depuis combien de temps êtes-vous actifs au sein de la communauté des arts d’Ottawa?

Depuis près d’une décennie!

Pourquoi souhaitiez-vous travailler avec le Conseil des arts AOE?

Le Conseil des arts AOE nous permet de poursuivre notre objectif de s’engager davantage au sein de notre communauté en tant que compagnie, en enseignant, en partageant des connaissances et en participant à des activités de création avec nos participants.

 

Au sujet du projet

Qu’est-ce qui vous a incités à participer à Place d’art?

Nous voulons favoriser l’ouverture d’esprit, pour que les gens soient réceptifs à des moyens d’expression personnels significatifs. Nous voulons donner l’occasion de créer et de se produire en spectacle à des gens qui n’ont peut-être pas accès à du matériel artistique, de la formation, etc. Place d’art aide les artistes à créer des liens avec des groupes et des communautés qui peuvent bénéficier de ce genre d’élan créatif.

Qu’est-ce qui vous a inspirés à entreprendre ce projet avec cette communauté?

Nous avons d’abord essayé de travailler dans Overbrook (le Centre communautaire d’Overbrook, le Club garçons et filles), mais il était difficile de maintenir une participation régulière au cours d’une période suffisamment longue pour créer une performance substantielle. Une réalité attribuable en partie à la structure des activités de ces organisations ainsi qu’à l’âge des participants (la plupart sont âgés de moins de 16 ans). Nous espérons qu’en travaillant avec le Centre catholique pour immigrants (CCI) et en modifiant notre approche, nous allons être en mesure d’attirer un groupe plus âgé (18 à 25 ans) qui accordera suffisamment d’attention au projet et sera assez motivé pour passer plusieurs semaines avec nous et créer une performance substantielle.

Comment décririez-vous le projet sur lequel vous allez travailler?

Au cours d’une période de plusieurs semaines, les participants vont prendre part à des ateliers axés sur la créativité et les habiletés qui vont représenter nos façons de faire en tant que compagnie (récits, marcher sur des échasses, acrobaties, chansons, créer à partir d’objets trouvés). Ensuite, nous allons mettre ces habiletés à profit pour créer une performance originale en collaboration avec les participants. La nature de la performance dépendra des intérêts et de l’apport des participants.

En tant qu’artiste, qu’espérez-vous retirer de ce processus?

Nous espérons trouver de nouvelles sources d’inspiration, de nouvelles idées et de nouvelles perspectives.

Qu’est-ce que vous espérez que les participants vont acquérir grâce à ce processus?

Nous espérons que les participants vont acquérir de nouveaux outils d’expression et de découverte. Nous voulons leur donner le pouvoir de créer et de s’exprimer par des moyens qu’ils n’avaient peut-être pas envisagés auparavant et leur donner l’espace nécessaire pour raconter leurs histoires.

Selon vous, quel sera l’impact de ce projet dans la communauté?

Nous croyons que les participants vont découvrir que le théâtre et le fait d’offrir une performance peuvent être très différents de ce qu’ils avaient imaginé; que l’on peut créer une œuvre d’art avec un budget limité ou inexistant et avec peu ou pas de formation officielle. Et finalement, ils vont découvrir qu’ils possèdent les outils pour raconter leurs histoires. Nous croyons qu’ils vont ramener ces connaissances dans leurs familles et leurs communautés et qu’ils vont répandre la joie associée à la création.

Comment votre projet fournira-t-il une tribune permettant de s’exprimer au sujet des enjeux sociaux que vous allez explorer?

Les enjeux sociaux que nous allons explorer dépendront des participants et de ce qu’ils décideront de contribuer au projet. Nous allons les aider à s’exprimer au sujet de ces enjeux en partageant notre processus de création et en leur offrant des outils d’expression personnelle concrets.

Comment allez-vous savoir si votre projet est un succès?

Notre projet sera un succès si les participants sont fiers de ce qu’ils ont créé; s’ils font de nouvelles découvertes; si l’œuvre que nous allons créer ensemble est plus grande que la somme de ses créateurs. Nous allons savoir si c’est un succès, si la magie du théâtre se manifeste, c’est-à-dire s’il y a une transformation.

Pour en savoir plus au sujet de Ottawa Stilt Union

Thanks for sharing / Merci d’avoir partagé!

About The Author / À propos de l’auteur


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *