Art Place 2016

Derniers mots: entrevue finale Place d’Art avec Sasha Dominique

Category: Art Place 2016 Sasha Dominique Written by Art Place Editor / May 25, 2017
interview-2

Cette année, Sasha Dominique a fait des ateliers de théâtre avec les ainés au Centre d’accueil Champlain. Dans cette dernière entrevue elle nous parle de ce qu’elle a appris durant sa résidence .

Décrivez votre expérience avec Place d’Art

J’ai beaucoup aimé le professionnalisme dont a fait preuve la coordonnatrice, Nina Jane Drystek, tout au long du projet. Elle était présente à divers moments importants, soit lors du jumelage à la première rencontre avec le partenaire, puis à la première rencontre avec les résidents participants, au moment de la Vitrine Place dArt, de même que lors de la présentation finale de la courte pièce de théâtre sur laquelle les participants de mon projet ont travaillé. Ce fut une très belle expérience, surtout bien encadrée.

Quel sont les éléments les plus importants que vous avez appris durant ce projet?

J’ai appris qu’arriver à une première rencontre avec un projet bien précis en tête ne veut pas dire que ce projet restera tel quel. Il faut faire preuve d’adaptation et savoir lâcher prise, car la clientèle avec laquelle je croyais être jumelée au départ fut tout autre que celle avec laquelle je m’attendais de travailler. J’ai dû modifier mon idée de départ qui était de monter une pièce de théâtre avec les participants, car ils étaient presque tous en fauteuil roulant ou souffraient légèrement d’Alzheimer. J’ai pu cependant conserver mon idée de départ de faire écrire le texte de la courte pièce de théâtre par les participants, sauf que je ne pouvais pas m’attendre à ce qu’ils puissent jouer la pièce. Le projet s’est donc soldé par la mise en lecture du texte, afin de respecter leurs limites physiques.

Comment votre projet fut un succès?

Je crois que le fait que les résidents participants soient venus à chacune (ou presque) des sessions de travail avec moi lors de nos rencontres hebdomadaires est un succès en soi, car certains d’entre eux auraient pu décider que le projet ne les intéressait plus dès la première rencontre ou bien en cours de route. De même, il aurait pu y avoir de la réticence à parler de certains sujets puisque tout ce qu’ils écrivaient était en lien avec leur vie passée et actuelle, mais au contraire, ils ont tous été présents aux rencontres et ont bien voulu partager avec moi ainsi qu’avec les autres, des parcelles de leur vie.

Aussi, une des animatrices m’a confié que pour certains d’entre eux, c’était la première fois qu’elle les voyait écrire, et que parfois, ils poursuivaient même l’écriture dans leur chambre une fois la session de travail avec moi terminée. Ceci me confirme en quelque sorte que mon projet a pu avoir une valeur thérapeutique bénéfique chez certains participants, sans pour autant que ce soit abordé ainsi.

Qu’espérez-vous que le public voit, expérimente et pense quand il prendra connaissance de votre projet?

Ce que j’aimerais que le public retienne est le fait que même dans nos dernières années de vie, habitant dans un centre de soins de longue durée, il y a toujours espoir de participer à des projets, d’avoir des idées, des histoires à raconter et aimer les partager avec les autres, sans censure. L’idée de se faire de nouveaux amis par l’entremise des activités organisées est bénéfique pour eux et ce projet a permis aux participants de s’occuper l’esprit différemment pendant quelque sessions d’écriture; ce projet leur a donné un droit de parole, les a fait sortir de leur chambre et de leur quotidien et leur a donné l’occasion d’être momentanément des acteurs de théâtre, par le biais de la mise en lecture. Je voudrais que le public retienne la volonté et la fierté de ces personnes âgées qui ont décidé de participer à un projet différent, novateur et unique pour eux.

À votre avis, que croyez-vous que les participants à votre projet ont appris?

Étant donné que je n’ai pas fait de retour avec les participants sur ce projet suite à la mise en lecture, je  ne peux pas savoir de façon certaine ce qu’ils ont retenu du projet. Je crois qu’ils furent agréablement surpris de constater que j’avais retenu presque tout ce qu’ils ont dit au cours de nos rencontres et  que j’ai réussi à en faire un court texte de théâtre où chacun s’exprime à tour de rôle sur différents sujets, pour former un tout cohérent qui ne dénature en rien ce qu’ils m’ont confié comme information. Ils avaient chacun leur part dans le spectacle et on pouvait retrouver leur personnalité à travers leurs mots.

Apprenez-en davantage du projet Place d’Art de Sasha Dominique et les résidents du Centre d’accueil Champlain.

Thanks for sharing / Merci d’avoir partagé!

About The Author / À propos de l’auteur


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *